Le thé vert / Green tea

Please scroll down for the English version

Après vous avoir parlé de la fabrication du thé noir je voulais aujourd’hui vous présenter le thé vert.

Le thé vert est un thé non oxydé qui provient soit de Chine soit du Japon. A l’origine seul la Chine produisait du thé vert jusqu’au VIIIème siècle date à laquelle des moines bouddhistes apportèrent ce thé au Japon. D’autres pays comme l’Inde essayèrent de faire du thé vert mais ne parvinrent pas à rivaliser avec la qualité des thés verts chinois ou japonais.

Même si nous parlons de thés verts pour caractériser les thés produits dans ces deux pays il faut savoir que les méthodes de fabrication ainsi que le goût est totalement différent et les thés verts de Chine ne sont en aucun cas similaire au thé verts du Japon.

La préparation du thé vert est un processus de trois étapes qui sont : la torréfaction, le roulage et le séchage/ emballage.

La torréfaction sert à tuer les enzymes responsable de l’oxydation du thé et ainsi à garder la couleur verte du thé. Directement après la cueillette, qui doit être fait à la main pour préserver toutes les qualités du thé, les feuilles de thés sont chauffées à une température de 100°C pendant une durée de 30 secondes à 5 minutes. En Chine, la torréfaction se fait à l’aide d’un wok posé sur le feu. Le contact des feuilles de thés avec la chaleur du wok engendre une réaction dite de Maillard. Cette réaction transforme les protéines et sucres présents dans les feuilles de thé et crée les notes de noix et de grillés qui sont associées aux thés verts chinois. Au Japon, la torréfaction se réalise en étuvant le thé à la vapeur. Cette technique à l’avantage de préserver les vitamines du thé et lui apporte un goût plus végétal.

the-vert-japonais-sante-gabalong
credit photo: www.milleetunetasses.com

Vient ensuite l’étape du roulage. Cette étape est majoritairement réalisée mécaniquement au Japon alors qu’en Chine cela dépend du type de thé. Les thés aux feuilles en forme de flocon ou de perle seront roulés mécaniquement alors que ceux en forme de bâtonnet, torsade seront façonnés à la main. Le roulage aura une influence sur le goût du thé. Un roulage léger amène des notes douces alors qu’un roulage plus travaillé donnera des thés plus forts en goût.

Pour finir, les thés verts seront séchés sur des séchoirs en claies pendant 2 à 3 minutes plusieurs fois d’affilés. Le thé devra atteindre une quantité d’eau de 5 à 6% seulement avant de pouvoir être emballé et vendu.

Les thés verts les plus connues sont pour la Chine : Le Long Jing ou puits du dragon, le Bi Luo Chun, le Tai Ping Hou Kui, le Huang Shan Mao Feng et le Gunpowder. Les thés verts du Japon sont : le Sencha, le Gyokuro, le Bancha Hojicha, le Genmaicha et le Matcha.

Je ne suis pas une très grande connaisseuse de thé vert et mon but pour cette année 2018 est d’en apprendre davantage sur ces thés. Pour pourrez bien évidemment suivre mes découvertes sur le blog.

Quels sont vos thés verts préférés ?

asia-3013765_1280
credit photo: pixabay

 

After talking about the making of black tea today I wanted to introduce you to green tea.

Green tea is an un-oxidized tea that comes either from China or Japan. Originally only China produced green tea until the 8th century when Buddhist monks brought this tea to Japan. Other countries like India tried to make green tea but failed to compete with the quality of Chinese or Japanese green teas.

Even though we are talking about green teas to characterise the teas produced in these two countries it is necessary to know that the manufacturing methods as well as the taste is totally different and the green teas from China are totally different to the ones from Japan.

The preparation of green tea is a three-step process that is: roasting, rolling and drying / packing.

Roasting is used to kill the enzymes responsible for the oxidation of tea and thus keep the tea green. Directly after picking, which must be done by hand to preserve all the qualities of the tea, the tea leaves are heated at a temperature of 100°C for a period of 30 seconds to 5 minutes. In China, roasting is done with a wok on the stove. The contact of the tealeaves with the heat of the wok generates a reaction called Maillard. This reaction transforms the proteins and sugars present in tealeaves and creates the nutty and roasted notes that are associated with Chinese green teas. In Japan, roasting is done by steaming the tea. This technique has the advantage of preserving the vitamins of the tea and gives it a more vegetal taste.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_9e37

Then comes the rolling step. This step is mostly done mechanically in Japan while in China it depends on the type of tea. Tea with a flake or pearl shape will be rolled mechanically, while stick and twist shaped teas will be handmade. The rolling will have an influence on the taste of the tea. A light rolling brings sweet notes while a harder rolling will give a stronger taste.

Finally, the green teas will be dried on racks for 2 to 3 minutes several times in a row. The tea will have to reach a quantity of water of 5 to 6% before packing and selling it.

The best-known green teas are for China: Long Jing or Dragon Well, Bi Luo Chun, Tai Ping Hu Kui, Huang Shan Mao Feng and Gunpowder. The green teas of Japan are: Sencha, Gyokuro, Bancha Hojicha, Genmaicha and Matcha.

I don’t know a lot about green tea and my goal for 2018 is to learn more about these teas. Of course you will be able to follow my discoveries on the blog.

What are your favourite green teas?

Advertisements

13 thoughts on “Le thé vert / Green tea

  1. This another informative article. Thank you. I didn’t know, or didn’t recall, the details of the difference between green and black. I do not drink so many green teas, so perhaps I will look for one now…

    Like

  2. Hello Mélodie, merci pour cet article très intéressant ! Personnellement, j’ai déjà goûté le Sencha et le Genmaicha (merci au super Izakaya près de chez nous ^^), et je leur trouve des notes toastées, tout en tirant un peu sur l’ague. Le Gunpowder j’en ai entendu parler, et je n’ai pas encore eu le plaisir de tester tous les autres. Belle journée à toi ! 🙂

    Like

  3. Hello,
    Super intéressantes ces précisions sur la fabrication du thé et les différences entre eux ! Il faut que je m’instruise là dessus moi aussi 🙂
    J’ai toujours dit que je n’aimais pas le thé vert, que seul le thé noir méritait toute notre attention… Jusqu’à ce qu’on me fasse goûter un thé vert de qualité, directement importé du Japon ! ça n’avait rien à voir… J’ai eu l’occasion d’en boire quelques uns depuis, c’est vraiment tout un monde de saveurs riches.
    D’ailleurs, tu connais le thé matcha au riz rôti ? Des amis m’en ont ramené du Japon, c’est un goût et une odeur très particuliers, mais c’est juste parfait en milieu de matinée !
    En tous cas j’ai hâte de lire tes découvertes, tu vas m’aider à me cultiver sur le sujet 😉

    Liked by 1 person

    1. Salut, je suis ravie que tu es pu en apprendre davantage sur le thé. Oui j’en ai entendu parlé du thé au riz rôti, mais je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité de le testé. Il faut que j’arrive à en trouver du bon car je suis très intriguée par le goût qu’il peut avoir. Bonne journée.

      Like

  4. The long jin tea and Oolong Tea are amazing 🌞, your article is very interested and explain perfectly the different. You should go to visit Hangzhou, in China where the long jin tea ou thé du dragon is produce. I will soon publish an article regarding the tea plantation terrace in Hangzhou. One of my favirite place. Thank you for your article

    Liked by 2 people

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s