Thé / Tea

Que mon voyage à travers la culture du thé commence / Let’s begins my tea journey

Scroll down for the English version

Le thé est la deuxième boisson au monde la plus bu après l’eau. 0.12 tonnes de thé sont consommés au Royaume-Uni chaque année et 3,200,000 tonnes de thé noir est produite chaque année dans le monde.

Le thé que nous buvons aujourd’hui provient de la plante Camelia sinensis et d’après la légende chinoise aurait apparu sous le règne de l’Emperor Shen Nong (2737-2697 avant JC). Au cours de l’histoire, des graines de cette plante furent exporter dans différents endroits du monde et notamment au Japon ou en Inde pour développer la production de thé.

Même si cela fait longtemps que je bois du thé, je ne m’étais jamais intéressé à l’histoire et la production du thé. A la maison j’ai toujours eu du thé en vrac même quand je vivais chez mes parents car ma mère n’achetait que ça et depuis petite j’ai été habitué à boire du thé en vrac. Il y a quelque temps de ça j’ai lu que le thé en sachet n’était rien d’autres que les déchets du thé en vrac et cela m’avait conforté dans l’idée que le thé que je buvais été de bonne qualité. Mais depuis quelques mois j’entendais de mauvaises choses sur l’industrie du thé et en regardant des documentaires je me suis aperçu que je ne connaissais rien de cette l’industrie.

Naïvement, je pensais que le thé était peut être l’un des seuls aliments encore préservé de l’emprise de l’industrie agroalimentaire. Malheureusement j’avais tors et en lisant des livres et des articles de journaux j’ai découvert la triste vérité sur cette boisson. Les gros industriels du thés exploitent leurs ouvriers, les payent une misère si bien que les familles vivent dans une pauvreté extrême. Certaines filles des familles d’ouvriers à Assam en Inde sont enlevés et emmener dans des familles à Mumbai où elles seront esclaves. A cause de la baisse des prix du thé au Japon, des milliers de petits fermiers ont dû fermer leurs entreprises car ils n’arrivaient pas à vendre leurs thés à un prix raisonnable. Et tout ceci pour que nous occidentaux puissions avoir tous les jours du thé à des prix plus qu’abordable.

Essayant depuis peu de manger plus sainement, de façon plus équitable et de limiter mon impact sur l’environnement en réduisant mes déchets, je ne pouvais pas cautionner ce genre d’attitude et continuer à consommer ces thés qui ne respectent pas ma vision des choses.

J’ai donc décidé d’être dorénavant plus vigilante lorsque j’achèterai du thé et de promouvoir à travers ce blog des petites maisons de thés qui se battent tous les jours contre ces grands industriels et qui essayent d’assurer un salaire équitable à tous leurs ouvriers.

Je pense qu’à travers cette démarche ma culture du thé va se développer et que je vais être amener à découvrir de délicieux thés fait main et qui correspondront mieux à ma façon de vivre.

D’ailleurs, j’espère que vous suivrez mes découvertes, qu’elles vous inspireront et vous donneront envie de tester de nouvelles saveurs et d’arrêter de consommer ces grandes marques.

Et vous quelle est votre relation avec le thé ?

tea-623796_1920

Tea is the second drink drunk in the world after water. 0.12 tons of tea is consumed in the United Kingdom each year and 3,200,000 tons of black tea is produced each year in the world.

The tea we drink today comes from the plant Camelia sinensis and according to the Chinese legend appeared under the reign of Emperor Shen Nong (2737-2697 BC). Throughout history, seeds of this plant were exported to different parts of the world and especially to Japan or India in order to develop the production of tea.

Although I have been drinking tea for a long time, I have never been interested in the history and production of tea. At home I always had loose leaves tea even when I lived with my parents because my mother only bought this and since I was a child I was used to drink loose leaves tea. Some time ago, I read that teabag was nothing more than the waste of loose leaves tea and it had strengthened me in the idea that the tea I drink was of good quality. But for the past few months I have heard a lot of bad things about the tea industry and after watching some documentaries I realised that I knew nothing about this industry. 

Naively, I thought that tea was perhaps one of the only foods still preserved from the grip of the food industry. Unfortunately I was wrong and by reading books and newspaper articles I discovered the sad truth about this drink. The big tea brands exploit their workers, pay them a misery so that the families live in extreme poverty. Some girls from working families in Assam in India are abducted and taken to families in Mumbai where they will be enslaved. Because of the drop in tea prices in Japan, thousands of small farmers had to close their businesses because they could not sell their teas at a reasonable price. And all this in order that Westerners can have daily tea at prices more than affordable.

Recently I have been trying to eat healthier, more equitably and to limit my impact on the environment by reducing my waste. Thus I could not endorse this kind of attitude and continue to consume those teas that do not respect my vision of things.

So I decided to be more vigilant from now on when I am buying tea and to promote through this blog small teahouses that fight every day against these big tea brands and which try to ensure a fair wage to all their workers.

I think that through this process my tea culture will be developed and that I will be led to discover delicious handmade teas that will better correspond to my way of life.

Besides, I hope that you will follow my discoveries, that they will inspire you and will make you wanting to test new flavours and stop consuming these big tea brands.

And you, what is your relationship with tea?

Advertisements

6 thoughts on “Que mon voyage à travers la culture du thé commence / Let’s begins my tea journey”

  1. Très intéressant ton article. Je bois énormément de thé, en vrac toujours.
    Niveau marque, ça va de Gaïa à Damman mais j’avoue que je ne me suis jamais intéressée à leur mode de production.
    J’attends avec impatience tes découvertes histoire de repenser ma conso, peut-être avec des marques plus responsables, comme je le fais déjà avec mes autres aliments.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s