Expat's life

5 astuces pour lire quand on est un expat / 5 tips to read when we are an expat

Scroll down for the English version

J’adore lire, je suis une accro aux livres, je fais parti de la catégorie de gens qui ne peuvent pas passer devant une librairie sans s’arrêter, voir acheter un livre. Mais quand on est amené à voyager régulièrement et notamment déménager souvent ce n’est pas toujours facile de faire suivre tous les livres. Du coup j’ai bien été obligé de me faire à l’idée que la belle bibliothèque pleine de livres dont je rêve depuis petite ce ne sera pas pour tout de suite. Mais en attendant pas question pour moi de me priver de lecture donc voici mes petites astuces pour continuer à lire en voyageant et sans trop dépenser de sous.

  • La liseuse électronique. 

Cela fait maintenant 5 ans que j’ai acheté mon kindle et je ne regrette pas du tout. C’est vrai que j’adore sentir les livres et tourner les pages mais je trouve que le kindle est super pratique surtout quand on voyage. C’est tellement léger et en plus il est possible de télécharger des dictionnaires. Donc c’est pratique pour traduire les mots d’une langue à l’autre très rapidement. De plus, c’est utile quand l’on veut améliorer son vocabulaire dans une autre langue car grâce au dictionnaire intégré il n’y a juste qu’à cliquer sur le mot et on a la définition. Parfait pour toutes les personnes qui souhaitent lire en version originale leurs auteurs préférés. Ah oui un autre avantage, tous les livres de plus de 50 ans sont gratuits dans n’importe quelles langues sur le kindle donc si vous êtes un fan de classiques pas besoin de débourser un sous pour vous faire la collection des Jane Austin ou Brontë ou Molière etc…

  • Aller à la bibliothèque

Toutes les grandes villes ont une bibliothèque municipale souvent même plusieurs dans lesquelles vous pouvez emprunter des livres/ magazines/ DVD après avoir créer un compte. C’est souvent gratuit ou alors peu cher. J’aime bien aller dans les bibliothèques pour tester de nouveaux auteurs. Parfois j’ai envie de changer de registre, ou d’essayer un auteur que je ne connais mais je n’ai pas forcément envie d’acheter le livre car j’ai peur qu’il ne me plaise pas du coup je vais à la bibliothèque. J’aime bien le fait de prendre le temps d’aller sur place et de choisir ce que j’ai envie de lire ce qui est différent du fait d’acheter des livres sur le kindle depuis son canapé. Le fait aussi d’avoir que 3 semaines (dans la plupart des bibliothèques) renouvelable met une petite pression sur le choix du livre que j’adore. Cela m’incite aussi à lire plus car il y a plein de livres qui m’attendent à la bibliothèque que j’ai vu la fois d’avant.

  • Acheter des livres d’occasion

Les librairies de livres d’occasion sont les endroits où je passerais le plus de temps. A Manchester, je vais chez Oxfam (celui sur Oldham street, dans le northern quarter). Pour £2-3 vous pouvez avoir des livres en très bon état. J’adore cette atmosphère car on ne sait jamais sur quoi on va tomber. J’ai toujours une liste d’auteurs en tête que je souhaite lire et je lis en fonction de mes trouvailles dans le magasin. Et puis à chaque fois c’est comme avoir deux histoires dans l’une : celle de savoir à qui a appartenu le livre et celle qui est l’histoire du livre. Par exemple, lors de mon voyage au Pays de Galles j’ai acheté un livre d’occasion et sur la première page il y a toujours l’adresse et le nom de la personne et l’année de lecture du livre. Je me demande bien si cette personne est toujours en vie et comment le livre est arrivé de Blackpool (adresse sur le livre) à Hay-on-Wye au Pays de Galles.

  • Faire des échanges de livres

Cette pratique ce fait de plus en plus. Mais je n’ai pas encore essayé je suis un peu du genre à ne pas pouvoir me séparer de mes livres. J’ai vu par exemple que certain magasin comme Unicorn à Chorlton proposait ce genre de chose. Aussi certaines entreprises le font en interne ou alors il y maintenant des sites internet spécialisé dans l’échange de livres comme celui-ci.

  • Utiliser des sites internet.

Il n’y a pas longtemps j’ai découvert un site internet qui permet d’accéder à pas mal de magazines gratuitement. Je savais déjà que pour une petite somme il était possible de s’abonner aux magazines et d’avoir la version en ligne. Mais là il suffit de créer un compte sur Issuu et vous aurez accès à des centaines de magazines gratuits et assez renommés comme National geographic etc…

Quelles sont vos méthodes pour lire quand vous voyagez ? Achetez vous des livres et où ?

 

books-1655783_1920

I love reading, I can say that I am a book addict; I am part of the category of people who can not pass in front of a bookshop without stopping by or even buying a book. But when you are regularly traveling and often moving to a new house it is not always easy to bring all the books with you. So I was forced to put the beautiful bookcase full of books that I dream of since my childhood at the back of my mind. But in the meantime no question for me to deprive myself of reading so here are my little tricks to continue reading while traveling and without spending too much.

1- The electronic reader.

It’s been 5 years since I bought my kindle and I do not regret at all. It is true that I love to smell the books and turn the pages but I find that the kindle is convenient especially when traveling. It is so light and it is possible to download dictionaries in it. So it’s handy to translate words from one language to another very quickly. Moreover, it is useful when you want to improve your vocabulary in another language because thanks to the integrated dictionary you just have to select the word to have the definition. Perfect for anyone who wants to read their favourite authors in the original version. Oh yes another benefit, all books over 50 years old are free in any languages ​​on the kindle so if you’re a fan of classics no need to pay anything to read the collection of Jane Austin or the Brontë’s sisters or Molière etc …

2- Go to the library

All major cities have a municipal library often even several in which, you can borrow books / magazines / DVDs after you create an account. It is often free or cheap. I like to go to libraries to test new authors. Sometimes I want to change of register, or try a writer I do not know but I do not necessarily want to buy the book because I’m afraid it does not please me so I go to the library. I like taking the time to go there and to choose what I want to read which, is different from buying books on the kindle from the sofa. Also, the fact that having 3 weeks (in most libraries) renewable puts a little pressure on the choice of the book and I enjoy that. It also makes me read more because there are plenty of books I’ve seen the previous time waiting for me at the library.

3- Buy second hand books

Second hand bookshop are my favourite and it’s where I would spend the most of my time when I go shopping. In Manchester, I go to Oxfam (the one on Oldham street, in the northern quarter). For £ 2-3 you may have books in very good condition. I love this atmosphere because you never know what you’re going to find. I always have a list of authors in mind that I want to read and I read based on my findings in the store. And then each time it’s like having two stories in one: the one of imaginating who owned the book and the one which is the story of the book. For example, during my trip to Wales I bought a second-hand book and on the first page there is still the address and the name of the person and the year when he read the book. I wonder if this person is still alive and how the book came from Blackpool (address on the book) to Hay-on-Wye in Wales.

4- Book swap

This practice is growing around the world. But I have not tried it yet. I’m still not able to be separated from my books. I’ve seen, for example, that some shops like Unicorn in Chorlton suggested that kind of thing. Also some companies do it internally or so there are now websites specialised in books swap like this one. 

5- Use websites.

Not long ago I discovered a website that allows to have access to quite a lot of magazines for free. I already knew that for a small fee it was possible to subscribe to magazines and have the online version. But here you just need to create an account on Issuu to have access to hundreds of free and fairly renowned magazines like National Geographic etc …

 

What are your methods for reading when you travel? Do you buy books and where?

Advertisements

6 thoughts on “5 astuces pour lire quand on est un expat / 5 tips to read when we are an expat”

  1. Salut Teabeestrips,
    Super article. Ici en Colombie il est très compliqué de trouver des livres en français (sauf à Bogotá qui possède une super librairie).
    Je me permets de partager ton post avec mes lecteurs, je suis certain qu’ils aimeront !

    Attention, il y a quelques bourdes dans ton dernier paragraphe :
    “pour une maudite somme”
    “qui permet d’avoir accéder à”

    ¡Hasta Pronto!
    Doniphane

    Like

  2. Comme je travaille dans une université, je peux utiliser leur bibliothèque gratuitement. Je lis rapidement, et c’est donc super pratique pour moi – si j’achetais des livres, j’en aurais trop à la fin de l’année et ce sera impossible de fermer mes valises !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s