Crête

Villes et villages crétois / Cretan towns and cities

Scroll down for the English version

Dans nos précédents articles nous vous faisons découvrir les plus belles plages de Crête et sa gastronomie. Dans cet article nous avions envi de parler des villes et villages crétois que nous avons visité durant nos 10 jours en Crête.

Région d’Hania :

Les 3 premiers jours de nos vacances nous sommes restés dans un hôtel familial à Kissamos. Kissamos n’est en soi pas très joli à visiter mais est un bon endroit pour partir visiter la côte ouest de la Crête. La baie de kissamos est tout de même très belle et une promenade le matin ou le soir est fortement conseillé. Des excursions en bateau pour visiter Balos et Gramvoussa partent du port de Kissamos.

A quelques kilomètres de Kissamos, perdu dans les montagnes se trouve le petit village de Polyrrinia. Ce village est le site de l’ancienne Agropolis construite par les Byzantins et Vénitiens. La route pour aller jusqu’à Polyrrinia est petite mais les vues qu’elle offre sont magnifiques. Une petite promenade dans le village s’impose car ce village a beaucoup de choses à révéler au voyageur. Un magnifique endroit, calme et serein, où la civilisation n’a pas pris place sur la nature.

Plus au sud de Kissamos, à environ 44 km, se trouve la ville de Paleohora. Il faut traverser les montagnes et des routes très sinueuses et dangereuses pour atteindre cette ville. La prudence est de rigueur. Paleohora est aussi une ville en bord de mer avec beaucoup de restaurants, cafés et boutiques le long de la plage. Les rues commerçantes du centre ville sont très occupées surtout à l’heure du déjeuner. Les ruines du château sont décevantes car il n’y a pas vraiment grand chose à voir. Vous pouvez donc passer votre chemin sans problème.

A l’ouest de Paleohora ou au sud ouest de Kissamos se trouve Elafonissi. Il est possible de rejoindre Elafonisi depuis Paleohora ce que nous avons fait mais il faut compter bien 2 heures de voiture car ce sont des routes de montagnes. Elafonisi en elle même n’est pas une ville c’est plutôt une rue avec quelques restaurants et B&B et un accès vers la superbe plage (voir article sur les plages de Crête).

Pour continuer à en prendre plein la vue, il faut prendre la route qui suit la côte ouest de l’île pour rentrer vers Kissamos. C’est une route montagneuse qui traverse pleins de petits villages.

A 30 min à l’est de Kissamos se trouve Chania. C’est la plus grande ville de la région d’Hania et il est possible d’avoir un vol direct Manchester- Chania. Seul la veille ville de Chania, qui longe le port, est agréable à visiter. Les petites rues commerçantes ont beaucoup de charmes et le port est magnifique. Il est assez difficile de conduire dans Chania, il est donc préférable de garer la voiture proche du port et de tout faire à pied.

Plus à l’est de Chania à la limite de la région de Rethymno se trouve le lac de Kournas. C’est le seul lac d’eau douce dans la région d’Hania et est très populaire pour faire du kayak ou louer des pédalos. C’est très touristique et pas forcément spectaculaire.

dsc_0214
ruelle de Chania

 

Région de Rethymno :

Rethymno est une très belle ville avec beaucoup de musées, restaurants, bars, magasins le tout situés près du port. Il y a également une forteresse à visiter, que nous n’avons pas fait. Nous nous sommes simplement promenés dans ses rues sans but précis, juste une envie de se perdre au milieu de cette civilisation et ce fut une journée très agréable.

Au sud est de Rethymno se situe Agio Galini qui est une station balnéaire comme nous pouvons trouver le long des côtes de la méditerrannée. Pas grand chose à voir ou à faire, juste se baigner et manger dans l’un des nombreux restaurants.

Entre Rethymno et Agio Galini, perdu au milieu des montagnes, se trouve le village de Spili. Spili est assez connu à cause de sa fontaine aux 12 têtes de lions en plein milieu du village. Son marché traditionnel et ses magasins de produits locaux donnent également envi de visiter ce village. Parfait endroit pour faire le plein de souvenirs.

La région d’Iraklion :

La côte nord de cette région partant de Réthymnon jusqu’à Agios Nikolaos dans la région de Lasithi est très très touristique. Les hôtels, restaurants, magasins envahissent les plages et enlaidissent cet endroit de l’île. C’est celui que nous avons le moins aimé car moins typique et surpeuplé.

La ville d’Héraklion a d’après nous aucun charme et nous avons regretté d’y avoir passé du temps. La ville n’est pas terrible pour ne pas dire moche. Elle a été détruite plusieurs fois notamment durant la seconde guerre mondiale et est maintenant un paysage industriel. Il est d’ailleurs impossible de se baigner à Héraklion même. Les rues sont bondées et sales.

Juste à la sortie d’Héraklion se trouve le Palais de Knossos et là aussi nous avons été déçu. Le prix € 15 par personne (sans guide) est horriblement cher pour ce qu’il y a à voir. La visite nous a pris 1h à tout cassé et nous n’avons rien appris de plus. Comme dirait Matt : c’est des pierres quoi !

Au sud est d’Héraklion, perdu aux milieux des falaises, il y a la ville de Matala et sa Red Beach. Matala est connu pour être la ville des hippies qui d’ailleurs vivent dans les grottes qui entourent la ville. Beaucoup de magasins, de restaurants et de touristes.

Malia, au nord d’Héraklion est la ville des fétards. Pleine en juillet et août et désertique le restant de l’année. Ce n’est pas une belle ville à visiter ou un endroit pour se reposer.

 

dsc_0316
vue sur l’île de Spinalonga

La région de Lasithi :

Le plateau de Lasithi avec ses villages montagnards est absolument à voir. La route pour y arriver est un peu petite à certain endroit mais moins dangereuse que les routes de l’ouest de l’île. Les vues sont stupéfiantes et à couper le souffle.

Agios Nikoloas est une ville balnéaire typique de la méditerranée. Très populaire et avec pas mal de charme. Si vous recherchez la tranquillité ce n’est malheureusement pas là qu’il faut aller.

Si comme nous, vous n’avez pas spécialement envi de visiter l’île de Spinalonga mais juste la voir de loin vous suffit, nous vous recommandons d’aller faire un tour dans le village de Plaka. Vous pourrez ainsi tout en buvant ou mangeant quelque chose admirer cette île qui était autrefois une communauté de lépreux.

Sur la côte sud du Lasithi se situe la ville de Lerapetra. Une promenade s’impose le long de son port, de sa forteresse et de ses petites ruelles du quartier turc. Un endroit dépaysant et loin des touristes.

Pour résumer, nous dirions que la côte Nord de la Crête est la côte touristique alors que la côte Sud est plus sauvage. Le milieu de l’île regroupe les montagnes et hauts plateaux endroits intéressants pour faire des randonnées.

Si nous devions y retourner c’est dans le sud que nous irions sans hésiter.

Envi de plus de photos, allez faire un tour ici.

Quelle partie de l’île avez vous le plus aimé ?

dsc_0319

In our previous articles we introduced you to the most beautiful beaches of Crete and its gastronomy. In this article we wanted to talk about the Cretan towns and villages that we visited during our 10 days in Crete.

Region of Hania:

The first 3 days of our holiday we stayed in a family run hotel in Kissamos. Kissamos itself is not very nice to visit but is a good place to visit the west coast of Crete. The bay of kissamos is still very beautiful and a walk in the morning or in the evening is strongly advised. Boat trips to visit Balos and Gramvoussa start from the port of Kissamos.

A few kilometers from Kissamos, lost in the mountains is the small village of Polyrrinia. This village is the site of the ancient Agropolis built by the Byzantines and Venetians. The road to Polyrrinia is small but the views it offers are amazing. A little walk in the village will reveal many things to the traveler. It is a beautiful place, calm and serene, where civilization has not taken place on nature.

Further south of Kissamos, about 44 km, is the town of Paleohora. You have to cross the mountains to reach this city with very winding and dangerous roads. Caution is required. Paleohora is also a seaside town with many restaurants, cafes and shops along the beach. The shopping streets of the city center are very busy especially at lunchtime. The ruins of the castle are disappointing as there is not much to see. So you can continue your way without any problems.

To the west of Paleohora or southwest of Kissamos is Elafonissi. It is possible to reach Elafonisi from Paleohora what we did but it takes 2 hours by car using mountain roads. Elafonisi itself is not a town but rather a street with some restaurants and B & B and an access to the beautiful beach.

To continue this adventure, you must take the road that follows the west coast of the island to return to Kissamos. It is a mountain road that runs through many small villages.

Chania is 30 minutes east of Kissamos. It is the largest city in the Hania area and it is possible to have a direct flight from Manchester to Chania. Only the old town of Chania, which runs along the harbor, is pleasant to visit. The small shopping streets have many charms and the port is beautiful. It is quite difficult to drive in Chania, so it is best to park the car near the port and do everything on foot.

Further east from Chania, near the border with the region of Rethymno is the lake of Kournas. It is the only freshwater lake in the Hania area and is very popular for kayaking or renting pedalo. It is very touristic and not necessarily spectacular.

 

dsc_0308
Agios Nikoloas

Region of Rethymno:

Rethymno is a very beautiful city with many museums, restaurants, bars, shops all located near the port. There is also a fortress to visit, which we did not do. We merely walked through its streets with no specific purpose, just a desire to get lost in the midst of this civilization and had a very pleasant day.

To the south east of Rethymno is Agio Galini which is a seaside resort as we can find along the coasts of the Mediterranean sea. Not much to see or do, just swim and eat in one of the many restaurants.

Between Rethymno and Agio Galini, lost in the middle of the mountains, is the village of Spili. Spili is well known because of its fountain with 12 lion heads in the middle of the village. Its traditional market and its local produce shops  gave us the wish to visit this village. It is the perfect place to stock up on souvenirs.

The region of Iraklion:

The north coast of this region from Rethymno to Agios Nikolaos in the Lasithi region is very touristy. The hotels, restaurants, shops invade the beaches and render this part of the island ugly. We didn’t like it because less traditional and overcrowded.

The town of Heraklion has no charm and we regretted to have spent time there. The town is not terrible to say lousy. It was destroyed several times during the Second World War and is now an industrial landscape. It is impossible to bathe in Heraklion itself. The streets are crowded and dirty.

Just outside Heraklion is the Palace of Knossos and here too we were disappointed. The price € 15 per person (without guide) is terribly expensive for what you get. The tour took us 1h to see everything and we did not learn anything more. As Matt would say: it is stones what!

To the south east of Heraklion, lost in the middle of the cliffs, there is the town of Matala and its Red Beach. Matala is known for being the city of hippies that also live in the caves that surround the city. There are a lots of shops, restaurants and tourists.

Malia, north of Heraklion is the city of the party-goers. Full in July and August and empty the rest of the year. It is not a beautiful city to visit or a place to rest in high peak.

dsc_0333

Lerapetra

The Lasithi region:

The plateau of Lasithi with its mountain villages is absolutely to be seen. The road to get there is a bit small at some point but less dangerous than the roads of the west of the island. The views are stunning and breathtaking.

Agios Nikoloas is a seaside town typical of the Mediterranean Sea. It is very popular and with a lot of charm. If you are looking for tranquility this is unfortunately not the place to go.

If, like us, you do not especially want to visit the island of Spinalonga but just see it from afar is enough, we recommend you go for a walk in the village of Plaka. You will be able while drinking or eating something to admire this island that was once a community of lepers.

In the south coast of Lasithi lies the town of Lerapetra. A walk takes you along its harbor, its fortress and its narrow streets of the Turkish quarter. It is an exotic place away from the tourists.

To sum up, we would say that the northern coast of Crete is the tourist coast while the southern coast is wilder. The middle of the island gathers mountains and a high plateau with very interesting places for hiking.

If we were to go back there it will be in the south that we would go without hesitation.

Which part of the island have you most liked?

 

Advertisements

2 thoughts on “Villes et villages crétois / Cretan towns and cities”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s